vendredi 2 mai 2014

Retrouver le goût de vivre

C’est une énorme satisfaction que de voir les chimpanzés de nouveaux épanouis en brousse avec leurs congénères. Cela demande beaucoup de patience, d’observation et un travail progressif. Chaque chimpanzé se remet du traumatisme de manière différente. Certains retrouvent rapidement le goût de vivre d’autres peinent à s’intégrer avec leurs congénères.
L’année 2014 est synonyme de changement de groupes pour certains chimpanzés n’ayant pas encore trouvé leur place, nous espérons optimiser au maximum la création d’un environnement social plus stable pour eux.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire