samedi 24 septembre 2016

Anita et Selma : sœurs pour la vie

Rencontrez Anita et Selma! 

Anita et Selma ont été secourues et amenées au Centre Sanaga-Yong. Anita est arrivée en décembre 2010 et Selma en janvier 2011. Anita, âgée alors de deux ans a été récupérée d'un concessionnaire exploitant  forestier. Il l'avait laissé dans un sac avant de prendre la fuite lors d'un contrôle des autorités. Selma, agée de 3 ans, nous a été remise par un prêtre catholique qui l'avait reçu comme un don de l'un de ses paroissiens. Les deux bébés, effrayés solitaires sont vite devenus amis à Sanaga-Yong, offrant à chacun, confort et amour. Aujourd'hui, en tant que membres d'un petit groupe social de chimpanzés de huit ans, elles bénéficient d'autres amitiés, mais le lien qu'elles partagent entre eux est spécial.

Crédit photo: Jacques Gillon



mercredi 7 septembre 2016

Les visages des chimpanzés

Voici le groupe de Ballas - comme chez les humains, il existe une grande diversité de couleurs et physiques, tout à fait représentative de la richesse de la nature. Derrière chaque visage, se cache un caractère. Parfois apparaît une âme brisée, une âme perdue et parfois c'est une âme synonyme de joie de vivre et de chaleur. C'est pourquoi il est très important pour le personnel de connaître chacune de ses personnalités afin d'optimiser la dynamique des différents groupes, toujours dans le but de leur apporter une existence plus vivable et se rapprochant au maximum de celle de la nature.

De haut en bas à partir de la gauche :
Karmal, Jessica, Kenza,
Ballas, Aaron,
Bouboule, Boumba

dimanche 17 juillet 2016

Après le massacre, la vie !

La brillante et belle petite Nyanga s’entraîne au cassage des noix et cela avec détermination ! Elle fait partie des dernières victimes du trafic des grands-singes arrivées au Centre Sanaga-Yong. Selon un rapport de l'ONU, près de 3.000 grands singes disparaissent chaque année, volés dans les forêts ou tués pendant leur capture.
Vous ne pouvez pas entrer dans une forêt et juste en prendre un. Vous devez vous battre, tuer les autres chimpanzés du groupe, notant que la mortalité était encore plus importante pour les gorilles qui sont sensibles au stress. Le trafic est organisé et particulièrement sophistiqué. Les trafiquants peuvent vendre un chimpanzé 50 dollars qui est revendu 400 fois plus.

Vous pouvez aider le Centre Sanaga-Yong dans la prise en charge des besoins de chaque chimpanzé. Ils ont besoin de lait (pour les bébés), de fruits, de soins médicaux tout au long de leur vie. Cliquez ici pour faire un don et découvrez d'autres aspects importants du Centre. 


Nyanga utilisant les éléments naturels pour casser les noix.