vendredi 15 février 2013

Djabéya et Simon pendant les jeux...



Ici Djabéya (bébé chimp à droite) et Simon (mâle adulte à gauche) sont très complices pendant les jeux. 


Il ne fera jamais de mal à la petite car même si biologiquement ils ne sont pas de la même famille, sentimentalement elle  fait partis entièrement du groupe. Il s’agit là de l’un des buts de tous les centres de soins des chimpanzés orphelins issus du trafic illégal des animaux sauvages : reconstituer une unité, une famille...